Les jours de la culture à l’ESCO

Quelle semaine fantastique nous avons eue à l’ESCO durant les jours de la culture!

Il y a les belles mappemondes affichées partout dans l’école qui nous rappellent la richesse de notre diversité.

 

Il y a eu le lancement du nouveau Croque-Livres réalisé par madame Nathalie et ses élèves en arts plastiques. Les élèves du 2e cycle sont maintenant invités à apporter des livres qu’ils souhaitent donner au Croque-Livres pour ceux et celles qui voudraient se choisir un livre à dévorer durant les récréations.

Il y a eu le Salon du livre usagé. Un grand merci à tous les parents bénévoles venus aider pour que cette belle activité d’échange de livres puisse avoir lieu!

    

Nous avons eu de la belle visite!  Des élèves du PSNM sont venus pour offrir un dîner-concert aux élèves de l’ESCO. Certains de ces élèves se sont distingués, notamment, lors des émissions de télévision Virtuose et Crescendo.

 

Il y a eu l’activité Mon livre, mon ami! Tout au long de la semaine, au son de la clochette, les élèves se sont installés dans différents endroits de l’école pour lire un livre coup de cœur.

     

Nous avons aussi eu la visite de la sorcière Malbouffa (Nathalie Choquette) qui a bien faire rire les élèves et leur a fait découvrir l’opéra.  Quelle voix!

 

  

Des élèves de 4e année ont rédigé des poésies sur le thème de la culture et les ont présentées en chanson aux élèves du 1er et du 2e cycle. Les dîners-slam seront maintenant un classique lors des jours de la culture à l’ESCO.

Et finalement, le spectacle culturel qui a eu lieu jeudi (pour les parents) et vendredi (pour tous les élèves de l’école). Des numéros culturels se sont enchaînés, tous plus réussis les uns que les autres. Nous avons eu droit à des chansons interprétées par les élèves de la chorale de madame Julia, quelques prestations au piano, un numéro de cirque rythmé, une pièce de théâtre amérindienne préparée par madame Lili et madame Chantal du service de garde, etc. Ce fut également l’occasion d’inaugurer officiellement notre nouvelle scène financée par la Fondation St-Clément.